Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

J’ai appris sans comprendre cette perversité que nous possédons en nous. Que nous la développions ou pas,  de tant de petits riens qui font, de cette génétique, de ces choix, de ces rencontres, de ses expériences, tant de critères. Ils font que chacun de nous avons ce libre arbitre à développer  cette perversité qui réunit bien des fléaux existentiels.

 

Je subis comme tous et nul doute, je fais subir même si je me défends de le vouloir.

Le recul à l’existence permet après coup de mieux ressentir ces actes à la conformité de ce que l’on désire au plus pur.

Mes choix sont un mélange de mes sentiments, de cette candeur et de cette fusion d’être.

 

Être, deux chemins, un troisième en parallèle de deux, impraticable et cependant…

 

Vous qui lisez en vous, vous détenez cette réponse toute faite, de celle qui soulage  son esprit de tout tourment.

Et plus, paraît-il le QI est élevé, plus le tourment augmente et cherche un chemin de sagesse. Moi, je cherche à être sot autant que cet autre chemin vénérable.

 Sot soit-il d’être insensible à la négation qu’il cause, qu’il laisse autour de lui. Aveugle il croit offrir des fleurs, des fleurs de puanteurs tachant l’amour …

 

J’ai appris sans comprendre qu’il me fallait réagir sans combattre l’océan, sa force inconsciente est indestructible, cependant on peut canaliser cela en le détournant de son environnement personnel…

Dehors, tant s’ignore dans leur océan, tant s’illumine de certitudes,  même moi qui m’assigne à écrire tel sujet, quel droit, quel regard ai-je…

Chacun avons notre libre arbitre, nos pas à faire selon ses définitions que l’on souhaite construire. La mienne ne se veut point jugeur. Sans arme, je préfère repousser ceux qui déforment et collaborent à la noirceur sans se remettre en cause.

Ainsi demeure à ce jour, mon choix de vie, vivre sans obscurité même si je ne suis qu’un être comme tant.

 

Ecrire cela a le mérite de faire parler sur ce sujet, nulle réponse en mes lignes, simplement l’espoir de fleurs différentes…

 

Partager cette page

Repost 0
Published by Troubadour