Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 17:09
To get ...her

 

La même vision, faut pas rêver

La même fission, faut pas pousser

Les armes dans l’armoire

Larmes, balles de trottoir

 

La même vision, la même mission ?

Qu’un désert, quel cimetière

La même vision, la même passion ?

Qu’une haltère, poids d’hier

 

Ne cherche pas, noblesse

Ne recherche pas, cesse

Sans confidence à volupté

Silence et beauté

 

Tellement d’écriture

Au fond, l’encre coule

Tellement de ratures

Du con  découle…

 

Le jour se lève, vague place

Le phare s’éteint, bague frasque

J’aime, la vie échange

Crème d’archange

 

Demain, m’importe l’oubli

La même vision

Sans cette main, l’amnésie

La même, dérision…

 

N'haine pas, aime ou pas

L'oxygène n'a pas même effet

Vaine à cela

La même, la même qui le sait !

 

La même vision, la même

Le cœur mène

La même, même

Avec ou sans, la même…

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 23:16
Fantasy

 

Pour moi, il y aura

Ce parfum de souvenirs

L’ambroisie du sourire

Et tous ces ébats

Où nous avons été…

L’amitié

 

 

Pour toi, il y aura

Ma fantaisie d'écrire

L’innocence du regard

Le déni, ça ne se dit pas

Ou alors, nous n’avons qu’à dire…

Au phare

 

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 12:46
Histoire d'une vie gâchée...

 

Des années après…

 

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsque sortie de la ruelle

Le temps s’est arrêté

Me suis assis, certain

Là, c’était toi, toujours si belle

 

Ondulant à me rencontrer

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsque venue me parler

Me tendant la main

Disant, papa, viens, faut rentrer

 

Le temps s’est figé

Mon cœur aussi, allonger

Tétaniser, tant d’années

Tant de temps, en arrêt...

 

Lorsqu’elle a dit papa

Qu’elle a souri, c’était...

 

Le temps s’est arrêté

Allonger, secours, tralala

Je revois tout, pourtant

 

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsqu’elle est sortie de la ruelle

Le temps s’est alors accélérer

Mon enfant me tenant la main

Elle s’appelle comment, Gabrielle ?

 

Mon cœur s’est arrêté ce matin

J’ai su à ce moment, à son baiser

Qu’elle comprenait, me pardonner

J’ai cru à cet instant, qu’il me fallait

Le temps, course, j’ai essayé

La mort m’a rattrapé...

 

Alors, ange gardien, je serai...

 

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsque t’es sortie de ce tunnel

Le temps m'a illuminé, notre enfant

Je viens te retrouver, toi au ciel...

 

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 07:29
Douceur du soir

 

Rituel du soir,

Douceur à voir

Allongée sur le lit,

Sensuellement

L’histoire qu’elle lit

À ses enfants

Captivant moment,

Leurs yeux ronds

Emplis d’imagination

Magie communion

Fée et dragon

Captivant

 

 

Lignes de rêverie

D’il était une fois

A ils vécurent heureux

Encore une, pas au lit

Câlineries toutefois

Gravure, merveilleux

 

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 22:07
L'après d'un fou

 

 

Katia,

Au soleil couchant

Comme l'héros

Dans un drap

De satin blanc

Je reviendrai, guano

 

Qu’importe le chemin

Ces matins

Qu’importe ce moment

Au fond

Je marche

 

Katia,

Vague ondulante

Flamme l’inconnu

D’éclats,

D’une mer chantante

L'immuable blues

 

Qu’importe le tourbillon

Ces tourments

Qu’importe le dénouement

Au fond

Même arche

 

Katia,

Dans ce décor

Commun souvenir

Reviendra

Katia, trésor

En cela, l'avenir

 

Qu’importe si maintenant

Sang sentiment

Qu’importe le firmament

Au fond

 

Katia,

Feuilles de convulsion

Poésie d’émulsion

Lignes glas

Perte et fracas

Katia, voilà

 

Qu’importe la nuit

Qu’importe la parodie…

Par don

Au fond...

 

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 08:06
Part de mister

 

Ne nous voilons pas la face
Ne nous levons-nous pas face
Qu’importe l’artifice 
Qu’importe l’art qu’ils disent
Ceci cela pareil
Cela a ceci, conseil ?

 

Ne nous dévoilons pas débiles
Ne nous sommes-nous pas pile
Qu’emporte le sens
Qu’emporte la différence
Voilà voiles de propos
Voiles  à voilà,  trop d’ego. …


 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 18:58
Au pas ou pas...

 

 

Si jolie, à marcher haut

Talons aiguilles, presto

Déambulant ou pas

Les yeux s’accrochent là

Et n’entendre que cela

Aux rythmes de ses pas

Cogne mon cœur,

La suivre, brève lueur

Tremble l’instant

Où son regard au vent

Sourire avec espoir

Ne rien dire et croire

Hasard, fusion

L’illusion !

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 08:02
<3

<3

 

 

 

France, pays d’étendard, Liberté si chérie

Egalité en phare, Fraternité éblouie,

France, pays de lumières, entends-tu

Le chant des Partisans, cet Amour tout au plus

 

France,  de Molière, Baudelaire, Hugo

Tant, unanime chante ton nom,  nous aussi

France, Marseillaise pour sang, flotte drapeau

Trois couleurs symboliques,  fierté, Peuple unit

 

France, qu’importe l’origine,  terre d’accueil

La même idéologie,  vivre ses rêves

France, monuments, patrimoine en recueil

Terre d’histoires jusqu’à l’amour arc-en-ciel

 

France, la chance, danse démocratique

France, une élégance emblématique

France, je suis né sur ta peau, saveurs d’idéaux

France, le bonheur, étrangers par paquebots…

 

France, tant décrier, Brassens en chanterait

Trenet par milliers, et vous, vous  feriez quoi alors ?

France, enfants de ses sillons, France blessée

Sortez, montrez-vous, champs à cultiver…

 

Liberté, Egalité et Fraternité

Dans l’Amour, le Respect, la Tolérance, sans oublier

France, la vraie Solidarité mutuelle

L’abus suffit, France a besoin de Nous, Nous d’Elle…

 

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 09:06
A trop errer, perdu
Aux temps à chercher
égaré bien plus
Que les pierres entachées

Et peut-être, est-il venu
Comme au vent, à tourner
Tant déposer à nu
Son âme dépoussiérée

Sans plus dissimuler, à vue
Se lier au temps, d’amitié
Un goût particulier, mue
Voilà là, un beau rêve, aimer...





08 mai 2014
Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 18:46

 

Parmi  toutes ces mains qui croisent,

Qu’effleurent parfois mes sens

J’adore,

 

Le soleil aux regards, les plaisirs aux lèvres

Lorsque d’un bonjour,  vous, fièvre

Encore

 

Démarche, senteurs privées, fou

Lorsqu’aux voix douces, choux

Amore

 

Jusqu’aux étoiles, rêve l’âme

Aux temps sinueux  qu’enflamment

Vos corps

 

26/07/2011

 

 

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article