Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

J’ai tremblé de peur, flageolant aux souffles de me projeter… Cette destinée qui prend vent de nous porter à la respiration palpitante de ses saisons existentielles. Monde d’arbres sociétaires, aux attributs des âges, des rôles qui s’exposent ou s’imposent ; ces feuilles de vies, nous…  

Trémoussant à la chute, je regarde le ciel croyant être mon futur. Et virevoltent mes poésies, ces instants à rêver de cette plage sur l’île de la Rêvéalité. Et  au vent portant, je pars en de multitudes altitudes, voyageur aux témoins sourds du cri de l'impact ; cette terre de mort, nous…

J’ai fermé les yeux, au couvercle plombant mon éternité… Cet au-delà que tant regarde du haut de leurs branches, feignant d’excuses à ne pas la consentir. Monde d’hiver qu’élaguent toutes ses branches, quelques soient notre Orcus. Et le plus terrible, jeunes pousses ; ces bouts de sève, nous…

Ecrire votre gloire ; repose ici un tendre et regretté, ici gît l’illustre, le père affectionné, la mère adulée;ainsi se dénommeront sur plaques de granit, vous les feuilles. Monde de voyageurs, monde destructeur de saisons, croyez-vous détruire l’hiver, croyez-vous ne point être du rendez-vous, fous !



05/08

Partager cette page

Repost 0
Published by