Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 22:53
Thèse à mont !

 

Celle qui là-haut, oui celle qui d’ego

Donne aux rêves, l’image d’Eden

De celle qui descelle ce propos

Ailes au vent, encensant l’idem

Ecrire  soul réalité, ce rêve

Profond, l’alliance des mots

Conjugaison qu'aime

L'odeur de ça, Poe ! (sa peau)

 

Never more !

 

Celle qui m’altère, oui scell'ego

Sonnant l’heure avant qu'vienne

Hom'à son eau, d’heure si chaud (son odeur)

Celle que j’imagine, saigne

Serai-je devenu allié, né, je ne sais  (aliéné)

Serai-je deux, allez, nez, poucet

Celle qui, plus jamais

L’aurore, ciel d’où se sait

 

Never more !

 

Cailloux de nuages, drôle d’expo

Jamais plus, mirage d’ans

Cène si, là-haut, oui parano

Croasse bohème, puant

Celle qui comprend, meurt

Celle qui m’attend, aussi à toute heure

Ecume aux frasques, n’en finit

Remparts de fracas, cendres d’infini…

 

Ever more !

 

Celle que j’aime, oui celle qui feint

Toujours là, merveilleux si

Celle qui m’aime, oui celle qui feint

L’amour, va ma pensée, et si…

Celle que j’attends, oui celle qui aussi

Pourtant la vie nous rend-t-elle

Celle qui m’attend, oui celle qui dénie

Veillant l’ami, surprenant thème

 

Vers après verre, je récolte 

Je vieillis, souffrance 

Pas d'accord, silence

Poe, et si, colt (poésie)

Une seule suffit

Mer après, fini...

Never more

Overdose, mort...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour - dans L'enfer des mots
commenter cet article

commentaires