Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 12:55
Histoire d'une vie gâchée...

 

Des années après…

 

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsque sortie de la ruelle

Le temps s’est arrêté

Me suis assis, certain

Là, c’était toi, toujours si belle

 

Ondulant à me rencontrer

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsque venue me parler

Me tendant la main

Disant, papa, viens, faut rentrer

 

Le temps s’est figé

Mon cœur aussi, allonger

Tétaniser, tant d’années

Tant de temps, en arrêt...

 

Lorsqu’elle a dit papa

Qu’elle a souri, c’était...

 

Le temps s’est arrêté

Allonger, secours, tralala

Je revois tout, pourtant

 

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsqu’elle est sortie de la ruelle

Le temps s’est alors accélérer

Mon enfant me tenant la main

Elle s’appelle comment, Gabrielle ?

 

Mon cœur s’est arrêté ce matin

J’ai su à ce moment, à son baiser

Qu’elle comprenait, me pardonner

J’ai cru à cet instant, qu’il me fallait

Le temps, course, j’ai essayé

La mort m’a rattrapé...

 

Alors, ange gardien, je serai...

 

J’ai cru te reconnaître ce matin

Lorsque t’es sortie de ce tunnel

Le temps m'a illuminé, notre enfant

Je viens te retrouver, toi au ciel...

 

 

Histoire d'une vie gâchée...

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour - dans Poésie
commenter cet article

commentaires