Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 16:08
Bientôt

 

Parfois, seul, lorsque le froid

Le cœur se brise, et d’pourquoi

Je ne comprends pas

Sonnera ou pas, le glas

 

Le corps vibratoire, intérieur

Qu’un monde entre, diseur

Que plus rien, phénix d’malheur

Nuage annonciateur

 

Frissons d’extrême sensation

Divague, penche l’esprit, appréhension

Je ne maitrise pas

Voilà, tout est là, qui se sera ?

 

Flanche de ne pas vouloir

Surtout ne pas savoir

Peur blanche, d’émotions

L’adieu, perception…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour
commenter cet article

commentaires