Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 21:20
Moins Une, plus rien après...

Pleure l’homme dehors

A l’intérieur, dort

Sa femme morte

Rupture d’aorte

 

 

Ce cœur que tant d’années

Comme l’amour, fleur fanée

Ce bonheur que tant ont observé

Comme leurs fou-rires, endeuillés

 

Pierre l’homme fort

A l’intérieur, triste sort

Leurs enfants, chair, trésor

Tenir debout, honore

 

Leurs regards, peluches cajolés

Vide du maternel baiser

Leurs peurs, câlins étoilés

Vide au manque, cruauté

 

Pleure l’homme mort

A l’intérieur, cœur gore

Tenir debout, d’efforts

Tuteur jusqu’au jour, fjord…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour
commenter cet article

commentaires