Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 04:34
T'inquiète

 

Combien de temps encore

Combien de rêves au corps

Sous ces étoiles à respirer

Saoul de ne voir l’inespéré

Si elle lavait cette route

Tous ces pas aux doutes

Les déboires à ne plus croire

Que jamais, vienne grand soir

Moral du A, animal qu’on a

Et attendre par là

Elle vendrait et dirait

On a été et ne sera ce qu’on est déjà

On a aimé et qui s’aime, se nommera

Trop de complexe, se perde perplexe

Elle dissimulera, en annexe

Danse madame, sous ilex

Un baiser suffira, liesse…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour
commenter cet article

commentaires