Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 16:28
L' Automne de l'oubli...

 

Le pire demeure dans la déception

Vide sans fond, si long, si lent

Le pire demeure à l’intérieur

Tout au fond du cœur

Si grand, si infiniment

Le pire d’après l’heure, se rendre compte

Des aiguilles piquantes, n’escompte

Qu’il faut le vivre au fond

Si longuement, si lentement

Qu’à jamais l’oubli, elle ne vienne

 

Loco, caliente, orden de los abrazos

Ho yo ho, tu y yo, siempre amigos  

 

Le pire ne meurt l’enseigne

Sigle sans fond, si long, si lent

La pire stupeur, dame de cœur

Si long monotone, l’horreur

Le pire demeure, seul au miroir

Le pire demeure, à n’avoir

Ton reflet au fond, si grand, si géant

Le pire demeure, à être au devant

Suintant sans fond, sans nom, sentiment

Le pire, point d’abandon, non…

 

Loco, caliente, orden de los abrazos

Ho yo ho, tu y yo, siempre amigos  

 

Fou, chaud, l’ordre des câlins

Ho toi ho toi et moi, pour toujours amis

 

K.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour
commenter cet article

commentaires