Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 21:07
Eblouis

 

 

Je demeure enfant

Au jardin du rêve

Poésie expulsant

Vers qui scelle

 

Pourquoi ?

 

Je découvre lundi après dimanche

D’Antibes à Toulouse, longue franche

Je retrouve son parfum avant l’odeur

Subtile qu’invasive en mon cœur

 

Parfois

 

Des pas roses, l’enjoue qu’empresse

A l’avoir près de moi

Pas assez près, défense

Même si toute fois

 

Ma foi

 

Journée de rêve au réel

La revoir, toujours si belle

Des pas à côtés, Dieu sait

Va-t-elle, osera, dé

 

N’importe quoi

 

Lundi blues, l’un dit

Et l’autre éprit

La même chanson

Et pourtant, démon

 

Quel choix ?

 

Un regard, vite, un psy

Quelque part, dynamite qui

Explosif sentiment

Et pourtant, dedans

 

C’est toi

 

Pour l’avoir revue, si bien

Si chien, de ne l’avoir

S’ouvre ma plaie, déboires

Pour combien, s’y teins…

 

Aboie

 

Si triste soir à déboire

A japper de la revoir

Et si elle m'oublie, ainsi

S'écrit ma folie

 

Froid, si froid

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour
commenter cet article

commentaires