Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 21:46
Chaviré...

 

 

Qui se souvient, d’hier pour demain

Qui répondra, prière d’essaims

Et aujourd’hui, sentir le souvenir

Comme un bouquet de fleurs

 

Et rien ne change, point d’échange

L’amour mélange, tous des anges

Le pire vient du meilleur

La nuit précède le jour, ailleurs

 

A tour de rôle, qui, se souvient

Qui comprendra, l’innerve dessein

Qu’au temps enrôle, le rêve, brasier

Doux moment à ses côtés…

 

Et rien ne dérange, ne s’arrange

L’amour phalanges, nous en grange

L’écrire éteint la blancheur

Seul, sur le banc des remparts,  pleureur…

 

Déposé, masque au calme, lueurs

Si vague aux vagues horizons

Et au chant de sirène, rieur

Qui se souvient,  unique plongeon…

 

Y a pas de prix, ni de vainqueur

Y a ni grandeur, ni vie infinie

Et assis, ma folie rime cette lueur

Et qu’importe la saleur, je n’oublie…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Troubadour - dans newborn
commenter cet article

commentaires