Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2022 4 30 /06 /juin /2022 19:57

Entendre un battement

Écouter ce Désir long

Au rythme

Quel hymne...

 

 

Être amoureux

Ne signifie pas deux

Ni même heureux

 

Être amoureux

N’empêche pas cieux

Ni kama-jeux

 

Et lorsque je bois

Comme tu m’noies

Alors là, adieu

 

I ‘m a lover

 

Le matin n’a pas besoin

Du soir; enfantin !

Ni midi n’a besoin

De minuit, en fond de teint :

 

I ‘m a lover

 

Être amoureux

Ne dicte pas raison

Ne dis rien, pas de question

 

I ‘m a lover

 

Être amoureux

Conduit de regrets

De fioritures salées

 

I ‘m a lover

 

Et lorsque tu m’vois

Comme j’échoie

Alors là, à Dieu :

 

I ’m a Lover

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2022 1 27 /06 /juin /2022 19:09

 

Un peu, beaucoup, passionnément à la folie, pas du tout…

 

D’hier, je n’ai jamais pensé

Ni même réaliser

Le soleil sur la plaine

Sur ce chêne

Là où câlin premier

Ensemble, jusqu'au soir

On s’aimait…

 

…Jusqu’à cet au revoir…

Dans la vie tragique,

 

Là où Léa partie, loin !

 

Dans une de ces étoiles loin !

Lumineuse d’habitations...

 

Que ce fut chaotique !

Là où nous…. Perdition !

 

Aujourd’hui, je ne peux vivre

Ni même dire

La lune en témoin

Cendres, l’arbre éteint

Là où trop promis

Là où rien n'oublie

Qu’ensemble, on irait…

 

Va où l’amour enlie !

A la folie !

 

Fanés, les pétales, K'un à un !

 

Je t’aimais, un peu, je t’aimais

BeauKoup et passionnément, je t’aime,

 

A la folie, je t’aimerai même

Si, pas du tout, destin…

 

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 21:19

 

Ce que je sais, dicte bon cœur

Ce que je ressens, sens sans raison

Et si tourne, manège à rires

Qu’importe, un ver en avant

Toi, en arrière, Papillon

Ceux qui, haines, fuis sans dire

Ceux qui, aiment, luisant

Et si tombe, ailleurs

 

Comptine, amour, toujours

Con, tien la peine, un jour

Ce qu’on cherche, à l’horizon

Ce qu’on pressent, vent dedans

Et si elle, scelle, détourne, sortilège

L’illusion, pas le temps, rêve

Qu’importe, vis proche

Regarde, garde l’enfant

 

En foi, gavroche

Naissant, triomphant

Tout vient, viendra

Eh bien, soie, là

Celles qui, des fées, bonheur ?

Celles qui, des fils, à présent ?

Est-cela, la bonne… Heure ?

Non ? Profite, après le bilan…

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 20:32

 

A la paix, j’n’ai, rien

Vérité ou bien

Ruralité, juste exister

L’oublier, sel d’aimer

 

A l’année, j’n’ai, vain

Mentir ou malin

Exiler, juste cacher

L’oublier, sahel d’aimer

 

Polluer, j’n’ai, repère

Enfumer, à en expirer

Trop d’ame-r

L’oublier, rien n’y fait

 

A l’arrivée, j’n’ai, qu’enfer

Rouiller ou perpétuité

Pavot, éphémère

L’oublier et… L’aimer…

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 20:26

 

À tout moment, surprise ou pas

A tout instant, reprise ou pas

La mort vient,

Destin

 

Est-ce là un stop

Est-ce là un spot

A mettre pots

En terre, tops...

 

Drôle de topo

Drôle de poto

Drôle de topo

Drôle de poto

 

A tout chemin, préparer ou pas

A tout malin, enlever ou pas

En mort chien

Sans fin

 

Est-ce là un stop

Est-ce là un spot

Enfer, pots

Enterre, tops…

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 20:21

Muse de consolation,

 

Sur le rebord d’une bise

A ce sombre parloir

Tièdes au vent enfiévré

Tes lèvres ont soufflé

Enrobées d’espoir

Ces quelques frises

 

La vie s’arrête à tous

Même si le meilleur part

Même si arraché; à nous

De colorer au phare

Avant cette grande nuit

Allons, libre ainsi !

 

...

 

Muse de consolidation,

 

Quand tes mots enjambent mon esprit

Quand ton regard insinue ainsi

Je suis, émoi de tout ce qui

Je suis à toi, et dire ainsi

L’amour, tout autour, l’amour en tour

Que chaque jour, en corps et toujours…

 

Sur le rebord d’une main

Douce au fond creusé

Enserrée à ne pas lâcher

D’un courage enliant

Continuer à l’au revoir

Aimer, Brother, Papa, Tant, à travers ce noir…

 

...

 

Muses,

 

Muse, jeter l’encre, console-in-d’action

Muse, dolce con-solide, -hâtons

Aux remparts, Vivons

De toute part, Aimons

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 20:05

 

A mon Papa

 

Ode, haut si haut, là, tout là-haut

Baux, beau si beau, là, tout beau

N’imagine même pas, pastel de couleurs

L’illusion, effusions, nuages douceurs

Cajolant mille ciels, illuminant à la nuit

Paillettes d’âmes, folie !

 

Haut, si haut, là tout là-haut

N’emporte rien, pas même

Oh, oh, si haut, tous nos je t'aime

Dansent aux vents, voyage sans maux

Câline lumières, irradie chaleurs

Aux souvenirs, sol pleureur

 

Haut, haut, si haut, là tout en haut

Bien plus loin que la mort

Bien plus, bien loin, loin encore

Filante au-delà des galaxies, go

Beau, faut, si beau, là tout est beau

L’infini Papa-show…

 

A la démence, perdre l'envie, le perdre...

https://youtu.be/GFy3fKalkmM

Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 19:06

 

Elle est entrée en disant

Que nu, sorte

Exhorte brandissant

L’avènement, en sorte

Drôle de spectacle,

La débâcle...

 

Alors …

 

Elle est entrée en visant

Que droit, remporte

L’import-export, rusant

Étroitement, si forte

Drôle de spectacle...

La déballe !

 

D’effort…

 

Elle est entrée en riant

Que vu, transporte

Cri, grandissant

D’imager à tort

Ce drôle de spectacle,

Naissance…

 

Démarre l’enfrance…

A quoi pensiez-vous ?

Source d'inspiration :

https://youtu.be/YqQkMV9H_Bo

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 19:47

8

Ce que j’apprends

Entre tout ce rien

Est-ce pour un bien

Est-ce certain

Ce que j’apprends

Entre et ressort loin

Est-ce enfin

Est-ce sans fin ?

 

Ce que j’apprends

A chaque matin

Sans sa main

Ce que j’apprends

A chaque câlin

Même si incertain

Est-ce enfin

N’est-ce rien ?

 

Ce que j’apprends

Être, vain qu’un grain

Roulant, entre plein

Chauffant entre destin

L’incertitude du vent

Ce que j’apprends

Tu le sais, enfantin

Poésie, Pré vert, dix vins !

 

Qu’un parmi, coquelicot !

Éphémère, si tôt

Toujours, trop

Huit ans, mon Frérot…

Ce que j’apprends, gros

Ce que j’apprends, beau

Sentiment, seul d’ego

Solitaire, seuil du poète, trop haut…

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 19:23

 

 

Et dans ses cheveux,

Au vent, flottant

D’écumes à mille-lieux

Deux étoiles riantes

Et dans ce flot

Mon cœur ancré

 

Et dans ses cheveux,

Sirène, aux chants

Antibes Juan jazzant

Pinède, d’écureuils

Grimpant au phare

Mélodieux crobard

 

Avec art, l’eau vous enlie

Avec art, Loviou aussi

Parcourir fresques, d’âme

Ressentir coquelicot charme

Aux lignes, créativité pâme

Rêverie, troubadour regard

 

Artiste dessin : ArtLoviou Antibes

Partager cet article
Repost0